Auteur d’un « miracle un équilibre » et de l’excellent « Cosmofobia » qui m’avait enchanté, Lucia Etxebarria quitte le monde du roman pour nous revenir avec un manuel  du bonheur, pour les couples - hommes-femmes, femmes-femmes, hommes-hommes ou mêmes transexuels. En adepte d’Almodovar, elle n’oublie donc personne. 

Après un petit test pour savoir si ce livre vous est destiné, Lucia Etxebarria nous livre quelques souvenirs d’amour personnels. Elle entre ensuite dans le vif du sujet et s’attaque aux idées reçues qui contribuent à fragiliser bon nombre d’individus et donc de couples. Elle décortique les sentiments et cherche à rassurer, à rétablir les équilibres. Elle nous parle alors de dépendance émotionnelle, d’estime de soi avant d’aimer l’autre, de l’addiction à l’amour ou encore du pouvoir de la télévision sur nos modèles. Richement documentée et parfois avec humour elle parle de sa vision de l’amour… Hasard de l’ordre de mes lectures, alors qu’Erik Orsenna nous défendait l’amour unique, Lucia Etxebarria en dénonce le stéréotype et le mensonge absolu qui nous sont inculqués dès notre plus jeune âge avec la télévision pour relais moderne. 

Mais voilà, dès les résultats du test Lucia m'avait prévenu que ce livre me « serait à peu près aussi utile qu’un téléphone portable avec caméra incorporée ». On ne peut pas dire que je n’avais pas été prévenu… Les "recettes du bonheur" ont tendance à m'ennuyer. Un livre qui intéressera sûrement mais qui m'a laissé sur le chemin. Et j’attends avec impatience le prochain roman de Lucia pour reprendre la route avec elle…

Tag(s) : #J'ai lu...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :