plans-rapproches.jpgUne galerie de portraits à la Bedos : Adjani, Aznavour, Belmondo, Rocard, Sinclair, Zemmour… Autant de personnages qui offrent l’occasion à Guy Bedos de régler ses comptes, d’évoquer ses amours et surtout… surtout de parler de lui… Encore et toujours. Même en rendant hommage à ses grands hommes et grandes femmes du Panthéon Bedos, Bedos arrive à franchir la frontière et à se mettre en avant. Comme si l’écriture exacerbait son égocentrisme…MAis ce n'est qu'un homme après tout... 

 

Alors au final, malgré ces petits agacements, les souvenirs sont souvent émouvants, tendres et drôles à la fois. On en redemanderait presque… mais pas trop quand même !

Tag(s) : #J'ai lu...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :