Cosmofobia.jpg« Cosmofobia » 6ème roman à la chouette couverture de Lucia Etxebarria, est une galerie de portraits autour de Lavapiès, LE quartier populaire de Madrid. Barrio le plus cosmopolite de la ville sage qui s’embourgeoise et où se croisent immigrés africains et Bobos - qui ne sévissent donc pas qu’à Paris pour ceux qui en doutaient - il est une mosaïque de cultures qui offre à Lucia Etxebarria un décor idéal pour faire naître une trentaine de personnages dont les vies vont s’entrecroiser et souvent, s’entrechoquer.
 
Le roman sans autre véritable fil conducteur que la vie, « entre amour profond et dégoût », m’a charmé très rapidement par un réel plaisir de lecture et un attachement sincère aux personnages, tellement proches de la réalité. Etxebarria peut y mettre en avant son amour pour la ville mais surtout pour les gens d’origines diverses qu’elle rencontre et dont elle mêle les histoires avec passion et justesse. Avec le même brin de folie présent dans les films de Pedro Almodovar et propre à l’Espagne contemporaine, on se noie avec joie dans ces tranches de vie qui s’enchaînent pour nous conduire vers une réflexion sur l’essence même de nos sociétés.
 
La multitude de personnages présents, inspirés souvent de faits réels, nous fait parfois un peu perdre le fil mais un petit lexique à la fin nous aide à nous poser dans ce tourbillon de vies...
Tag(s) : #J'ai aimé...

Partager cet article

Repost 0