Marie Cosnay reconstruit dans ce roman l’histoire d’André, arrière-grand-père de la narratrice qui a combattu dans les tranchées de la Première Guerre. Elle retrace ainsi la vie de différents personnages qui se croisent et ont rencontré la grande Histoire. Mais, la narratrice n’a pas tous les éléments et partant de leur mémoire elle reconstruit progressivement leur histoire, leurs secrets et leurs silences, nous conduisant des fronts de la Grande Guerre à Addis Abeba. 


Voici, un livre particulièrement exigeant : des phrases courtes, un style saccadé, des scènes qui ne se suivent pas et à reconstruire par nous même, de nombreux retours en arrière. Un livre où le lecteur doit accepter de perdre tous ses repères et se laisse porter par les mots… tout en s’accrochant très fort. Un véritable challenge pour ceux, qui contrairement à moi, apprécient le genre.

Tag(s) : #J'ai lu...

Partager cet article

Repost 0