Metronome.jpg"Métronome" a été l’un des grands succès de librairie (et de bibliothèque…) de ces dernières années, dans le rayon histoire. Il a donné naissance à une version illustrée de la première édition et dernièrement a été adapté à la télévision par France 5. Le succès attirant le regard et la critique, je vous conseille de vous arrêter quelques minutes sur cet article de Rue 89 : « Le "Métronome" de Lorant Deutsch, un livre idéologique ? »

 

Comme le rappelle l’article de Louis Lepron, le livre présente quelques approximations, voire quelques erreurs, mais il est surtout intéressant de connaître la pensée de Lorant Deustsch : 

 

« Pour moi, l’histoire de notre pays s’est arrêtée en 1793, à la mort de Louis XVI. Cet événement a marqué la fin de notre civilisation, on a coupé la tête à nos racines et depuis on les cherche [...].

C’est comme avec la religion, on essaie de faire triompher la laïcité, je ne sais pas ce que cela veut dire. Sans religion et sans foi, on se prive de quelque chose dont on va avoir besoin dans les années à venir. Il faut réintroduire la religion en France, il faut un concordat. » (Le Figaro, mars 2011).

 

Un point de vue à connaître pour mieux cerner la philosophie d’une œuvre qui ne cite jamais ses sources (problématique pour un ouvrage historique, même de vulgarisation) et que beaucoup utilisent pour (re)découvrir l'Histoire de France. Ah... l'objectivité de l'Histoire...

Tag(s) : #J'aurais pas dû lire....

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :