« La traversée du désert » est un roman sur le Major Alexandre Laing qui en 1826 découvrit Tombouctou quelques temps après avoir épousé la fille de l'ambassadeur d'Angleterre à Tripoli. Mais le bel aventurier trouva la mort sur le chemin du retour, faisant du Français René Caillié, deux ans après le seul découvreur... « La traversée du désert » est un roman sur Ariane, jeune photographe qui n'arrive pas à écrire le récit de cette aventure, et s'emmêle dans son écriture. « La traversée du désert » est un roman sur Gabriel Barthonieux (figure inspirée par Théodore Monod), botaniste de renom, qui a travaillé toute sa vie durant sur cette expédition tragique. Ariane, pressée par celui-ci d'achever ce roman, finit par nous parler de sa relation avec son ami chercheur, de sa relation avec les hommes en génral, et veut comprendre pourquoi Gabriel insiste tant pour qu'elle fasse renaître cette histoire...

Vous l'aurez compris, « la traversée du désert » mêle plusieurs histoires en une. Chaque chapitre nous mène à une date différente de la vie d'Ariane. Sans nous perdre dans les méandres de son histoire Isabelle Jarry nous transporte entre le désert et le monde, entre l'amour et le désir et nous livre à chaque chapitre une clef de plus pour résoudre l'énigme. Un roman bien construit et agréable mais qui m'a laissé espérer un dénouement plus fort et explique peut être ma légère déception.

Tag(s) : #J'ai aimé...

Partager cet article

Repost 0