le-callet.jpgLe mariage... La mariée, le marié, la grand-mère, la mère, la belle-mère, la sœur, l’oncle, la tante, la nièce, le neveu, l’amant, le cousin, le prêtre,... Les chapeaux, les robes, les belles voitures, les sourires, les coupes, la pièce montée... Les joies du mariage, ses petits tracas... Voici ce que Blandine Le Callet a voulu réunir dans ce roman léger, galerie de portraits souvent drôles et parfois tellement réels sur le mariage de l’attachant Vincent et de l’antipathique Bérengère, deux jeunes beaux et brillants avocats.
 
A travers neuf personnages, nous explorons l’ambiance de ce mariage, les secrets de famille, les rancoeurs et les souvenirs de chacun. On découvre alors à travers un regard amusé et parfois ironique, les coulisses d’une grande fête où se retrouvent autour de quelques points communs, des invités tellement différents. Une différence que l’auteur a voulu mettre en avant de jolie manière, en évoquant le thème du handicap et de l’homosexualité - elle s’est d’ailleurs engagée pour le mariage homosexuel. Elle qui a consacré des travaux de recherche sur la notion de monstruosité dans la Rome antique et qui écrit que « rien ne renseigne mieux sur une civilisation que la façon dont elle définit et traite ceux qu’elle considère comme des monstres ou des anormaux ».
 
Pour son premier roman Blandine Le Callet parvient, autour d’un thème très classique, le mariage, et dans un style simple, à faire sourire ses lecteurs. Les scènes ont un vrai parfum de vécu et les situations laissent souvent un goût de déjà vu... Chacun peut en effet retrouver dans ce mariage un petit bout des grandes réceptions qu’il a vécues.
Tag(s) : #J'ai aimé...

Partager cet article

Repost 0