BArbara-Loden.jpgChargée de rédiger une note biographique sur Barbara Loden, la narratrice se prend au jeu de la biographie. Faisant renaître la seconde femme d’Elia Kazan, réalisatrice d’un unique film, Wanda, et décédée en 1980, celle qui croisa le destin de Marylin, permet à l’auteur de briser les frontières entre l’histoire et le présent, entre le cinéma et le réel. Les personnages se croisent, se ressemblent, servent de clefs et de miroir.

 

Nathalie Léger ne nous perd jamais dans ce jeu de piste où les femmes s’entrechoquent parfois, laissent éclater leurs secrets, et nous prennent par la main pour marcher entre le cinéma, la féminité et la littérature. Une agréable balade littéraire...

Tag(s) : #J'ai aimé...

Partager cet article

Repost 0