Le petit Jack débute mal dans la vie… Né en Nouvelle France au milieu du  XVIIIème siècle, il ne connait ni son père, ni sa mère morte quelques jours après sa naissance. Seul souvenir, pour l’orphelin un pendentif légué par sa mère qui semble détenir le secret de sa naissance. Placé en orphelinat,  déplacé d’Acadie par les Anglais, il se retrouve dans la marine marchande britannique où il rencontre son jeune ami et Lucky Roberts, un marin aguerri qui va bouleverser son destin et le conduire dans ses aventures.

Tiburce Oger a particulièrement travaillé le scénario, et réussissant à créer une véritable histoire romanesque dans la Grande Histoire. Les détails sont particulièrement soignés et les dessins de Patrick Prugne accompagnent merveilleusement l’œuvre. Le carnet de croquis du dessinateur apportent beaucoup dans le travail et la composition de l’œuvre. Seules réserves à cet album qui plaira aux amoureux des grandes aventures historiques, les couleurs semblent manquées de contraste et sont au final assez fades et passées tandis que l’a fin m’a laissé… sur ma faim (clin d ‘œil à Cathe ;). Mais l’ensemble est convainquant et un second tome ne serait sans doute pas de trop !

Un peu plus par ici :
Editions Daniel Maghen  

Tag(s) : #J'ai aimé...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :