Kimhi.jpgSuzanne la pleureuse est le premier roman d’Alona Kimhi - auteur du plus connu "Lili la Tigresse" - ancienne comédienne née en Ukraine qui s’était déjà essayée avec succès aux nouvelles.
 
Suzanne est une jeune femme d’une trentaine d’années particulièrement mal dans sa peau, depuis la mort de son père lorsqu’elle était adolescente. Cette disparition laisse un terrible vide en elle. Ne parvenant pas à quitter sa mère qui habite dans la banlieue de Tel-Aviv et victime de terribles blocages psychologiques, elle ne parvient pas à s’accepter en tant que femme et rejette son âme et son corps au point de détester de se laver ou de manger en public.
 
L’arrivée d’un cousin lointain globe-trotter, particulièrement séduisant va bouleverser l’existence de Suzanne et de sa mère. Le jeune Naor, « l’invité » comme elle ne cesse de le nommer, va montrer à la jeune femme parfois de façon brutale le chemin de sa libération et parviendra à la décomplexer.
 
Sur un terreau psychologique, qui verra l’éclosion d’une jeune femme enfermée dans ses malheurs, ce roman présente quelques unes des grandes questions de la société israélienne contemporaine : l’immigration russe et les préjugés qu’elle véhicule, les affrontements politiques entre gauche et droite, la relation avec les « cousins » arabes, les débats sur la modernisation de la société israélienne, etc… Un roman acide mais souvent drôle grâce à de nombreuses scènes comiques et au regard acide que Suzanne a sur elle-même et sur le monde qui l’entoure.
Tag(s) : #J'ai aimé...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :