beach-boy.jpgEt le voyage en Inde continu... Cette fois je m’arrête dans le Bombay des années 1970, avec pour guide Cyrus Readymoney, jeune Parsi, zoroastrien (religion des Parsis) de 10 ans.
Avec une mère passionnée par le sport, et un père dans les affaires un peu volage, Cyrus grandit seul mais pas sans amour, dans un monde qu’il s’est construit lui même. On le suit alors successivement chez ses voisins, les Krisnan, chez lesquels il se fait inviter à manger et part en vacances, au cinéma avec Mme Verma avec qui il est fan des films de Bollywood, ou encore chez son amie maharani déchue qui lui permet d’approcher la jolie Meera âgée de 19 ans qu’il tentera de séduire. Livré très souvent à lui même, turbulent et parfois menteur, il sait attirer la sympathie de ses hôtes. C’est pourtant le malheur qui vient frapper sa propre famille et qui lui fait quitter une partie de son enfance, sans perdre son regard innoncent pour autant.
 
Ce roman initiatique à travers la ville et plus généralement l’Inde de ces années là, est un véritable délice. Les descriptions et les différentes rencontres de Cyrus nous apprennent énormément sur ce pays et sa culture. On suit ce petit parsi avec entrain et attachement, entre souvenirs et découvertes.  Ardashir Vakil pour son premier roman et par une écriture très fluide nous fait revivre une partie de sa propre enfance. Ses personnages attachant et loin des clichés offrent à ce livre un charme irrésistible...
Tag(s) : #J'ai aimé...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :