Bestial.jpg
Attention amis lecteurs : le message qui suit est écrit par un fan inconditionnel de l’auteur dont il est question. La direction décline donc toute objectivité dans son commentaire et le proclame avec fierté et sans la moindre honte en plus !!!
 
En tant que fan de Paasilinna donc, voici l’une des sorties de roman que j’attends avec le plus d’impatience. Inutile de défaire mes valises, puisque je repars en voyage avec des personnages attachants, drôles, et totalement loufoques d’un finlandais écolo un peu déjanté tout de même – si, si soyons honnête.
 
Cette fois-ci, c’est Oskar Huuskonen, qui nous conduit en balade dans une boucle qui nous mènera à travers toute l’Europe, de Finlande, jusqu’à Malte en passant par l’Angleterre.
 
Oskar Huuskonen est un prêtre luthérien de Finlande, qui ne mâche pas ses mots, de la petite et douce paroisse de Nummenpää. Suite à ses aventures sexuelles inavouables pour un prêtre, et à des discours de plus en plus sceptiques sur le bien fondé de sa religion, la hiérarchie lui offre d’office de prendre un peu de recul avec ses paroissiens, à l’aide de vacances bien méritées... Le départ de sa femme et la blessure qu’il inflige à son évêque au moyen d’un javelot, vont légèrement précipiter les choses. C’est ainsi que le prêtre nouvellement défroqué et en mauvaise passe prend la route. Rassurez-vous tout de même, il ne sera pas seul puisqu'il se voit acompagné d'un jeune ours pour seul compagnon, animal de compagnie s’il en est en Finlande, aux multiples savoir faire et offert par les paroissiens pour ses 50 ans, davantage par malice que par bon cœur... Vous connaissez les Finlandais désormais ;-) (Voir ici).
 
Les aventures de ce duo aux multiples fracas vont alors donner naissance à d’innombrables rencontres, du champion de lancer de javelot ascensionnel, en passant par le capitaine de bateau-épave, l’éleveur de rennes revanchard, le commercial dépressif, la jolie scientifique spécialiste des ours, ou encore, l’opératrice radio russe... Autant d’hommes et surtout de femmes qui nous replongent dans l’univers de Paasilinna, celui du « lièvre de Vatanen » et de ses fables qu’il sait si bien nous conter... Un roman à l'humour nordique, totalement foutraque sur une vision acerbe de nos sociétés... Encooooooooooore !
Tag(s) : #J'ai adoré...

Partager cet article

Repost 0