Titulaire d’une licence de lettres aux Etats-Unis, Iain Levison se lance enfin dans le monde du travail. Très rapidement il se voit confirmer son appréhension : les titulaires d’un tel diplôme n’ont aucun espoir de se « caser » à la hauteur de leurs compétences. Iain Levison qui doit tout de même survivre enchaine alors les petits boulots... précaires. De pêcheur de crabe en Alaska, à déménageur ou encore chauffeur de poids lourd, en passant par livreur de fioul, Iain multiplie les expériences malheureuses et aiguise à chaque fois un peu plus son regard critique sur le monde du travail outre-atlantique...

Mais ne vous trompez pas ce livre n’est pas une analyse économique sur fond de rêve américain, mais plutôt un récit à la limite de l’autobiographie plein d’humour et de cynisme. Iain Levison égratigne tout de même au passage les exploiteurs d’une main d’œuvre peu qualifiée et en quête de survie ainsi que des patrons profitant du système en licenciant la veille des droits aux assurances ou utilisant toutes les armes pour les recrutements.
 
« Tribulations d’un précaire » m’a fait rire plus d’une fois et même si l’ensemble a peut être un peu de mal à décoller, j’ai pris un réel plaisir à suivre les aventures de Iain Levison. Un petit roman drôle et frais sur fond de vérité... A lire donc.
Tag(s) : #J'ai rigolé...

Partager cet article

Repost 0