sukkwan.jpgJim veut se retrouver avec son fils, qu'un divorce a éloigné. Il choisit de partir avec lui sur une île d'Alaska, perdue au milieu de nulle part. Une aventure qui les oblige à préparer l'hiver qui s'approche et à apprendre à survivre en pleine nature. Les conditions se durcissent et les premières désillusions naissent. Tandis que le père ne parvient pas à faire le vide de sa vie passée, le fils voit grandir ses peurs et perd ses dernières attaches...

 

Ce roman, (presque) tout le monde en a parlé... Et à force de me le demander, les lecteurs ont eu raison de ma prudence à l'égard d'un livre vu déjà partout.

 

Alors oui ce roman porte une histoire forte, un relation perdue entre un père et son fils et un drame qui se construit progressivement dans la première partie, jusqu'au moment choc qui fait naitre la seconde partie du roman. Mais les longueurs du récit m'ont souvent lassé et sorti de l'histoire. Trop de détails qui m'ont semblé ralentir l'ensemble surtout dans les moments forts, alors que j'attendais une accélération dans l'écriture.

 

Un roman qui marque et ne laisse pas indifférent mais qui, à mon goût (et j'en ferai peut être hurler certains) aurait mérité quelques coupes pour une plus grande efficacité de l'histoire.

Tag(s) : #J'ai aimé...

Partager cet article

Repost 0