vivement-lavenir-L-1.jpegDans une ville triste et sans horizon du Nord de la France, Alex, jeune femme de 30 ans, loue une chambre chez Marlène et Bernard. Marlène ancienne Miss locale, est aigrie par la vie qui le lui rend bien tandis que Bernard subit pour ne pas craquer. Marlène n’en peut plus d’autant qu’elle doit se coltiner Gérard. Gérard le frère de Bernard est polyhandicapé. C’est LE boulet qui canalise toute sa rancune. Alex de passage dans cette ville, le temps de son CDD au « poulailler », usine de volailles, cherche et trouve toute l’humanité de Gérard, Roswell comme elle l’appelle, malgré son côté repoussant. Elle décide alors de s’en occuper, malgré sa carapace de dure à cuire, comme une grande sœur, et de le faire sortir en bricolant un chariot. Dans ses sorties au bord du canal, elle y rencontre deux paumés de la ville : Cédric le rêveur sans courage et Olivier dit le Mérou dont la grande aventure est de construire un barrage en cannettes de bière… Alex, Gérard, Cédric et Olivier, une équipe de trentenaires de choc qui va apprendre à construire ses rêves avec ce qu’elle a !


Voilà un roman qui fait du bien. Avec l’humour de Marie-Sabine Roger (la tête en friche, les encombrants), ce roman frais aborde le handicap sans le minimiser ou l’idéaliser. Un roman humain, drôle et plus profond qu’il n’y parait, qui se moque de la médiocrité et qui se termine bien !

 

Bon sang que ça fait du bien !!!

Tag(s) : #J'ai adoré...

Partager cet article

Repost 0