riviere-de-l-exil.jpgAprès « Et que le vaste monde poursuive sa course folle », il me fallait en découvrir beaucoup plus sur cet auteur au style exceptionnel.

Le hasard m’a conduit sur « La rivière de l’exil », recueil de 12 nouvelles. De courts récits, entre Irlande et Etats-Unis où l’auteur évoque des thèmes aussi forts que la maladie, l’absence, la solitude et bien sûr l’attachement à leur île. McCann parvient en quelques pages à donner une force à ses personnages, à saisir les paysages, à faire revivre les parfums (que j'ai pu sentir), et à faire naître des histoires profondément humaines. Un vrai plaisir qui réussira à convaincre même les plus réticents à ce genre littéraire.

La découverte de cette auteur ne fait que commencer !

Tag(s) : #J'ai adoré...

Partager cet article

Repost 0