la_nuit_tombee.jpgAutant le dire tout de suite, Antoine Choplin est pour moi une énigme… Comment peut-il écrire des romans avec une telle force avec si peu de mots. Des personnages construits, complexes, dans des histoires différentes à chaque oeuvre, des romans touchants et puissants… Ses livres me trottent encore dans la tête des années après... Bref, je l’affirme haut et fort, Antoine Choplin est un auteur essentiel et dont je ne peux me passer !

 

"La nuit tombée", est l’histoire de Gouri qui, à moto (ça commence bien…) revient sur la zone interdite de Tchernobyl pour récupérer une porte… Pas une simple porte vous l’aurez compris. Un moyen de tourner la page et une façon de retrouver ceux qui sont restés ou revenus peu de temps après l'accident. En une soirée, que nous partageons, Gouri va retrouver ceux qu’il a laissés. Lui le poète se retrouve confronté aux blessures qui ne se refermeront pas. Des blessures physiques, mais aussi psychologiques que personne ne peut cacher. Accompagné de Kouzma, il entre dans Pripiat abandonnée et vide ou presque. Les souvenirs ressurgissent comme des éclairs dans cette nuit tombée pour longtemps…

 

Antoine Choplin parvient dans ce court roman à nous plonger dans ce drame de l’après Tchernobyl. Des personnages ravagés, rongés parfois par la maladie mais qui ont surtout perdu des histoires, des souvenirs et parfois une âme… Loin de tout manichéisme, il transpire de ces histoires les forces de l'amitié, de l'amour, ... De quoi croire en l'homme, car Antoine Choplin joue sur le fil de l'humanisme. Un roman à dévorer…

 

Tag(s) : #J'ai adoré...

Partager cet article

Repost 0