Il commence ses études en Sorbonne dans les années 80 et par le jeu de l’alphabet rencontre Ava. Jeune, belle, elle tient ses promesses et se lie rapidement à lui, à ses aventures journalistiques et poétiques, à ses rencontres. Ils s’apprivoisent, se découvrent, s’aiment d’amour, ne s’aiment plus, s’aiment d’amitié, ou d’amour, encore, peut-être. Mais un beau jour tout s'étiole, puis tout s’arrête.

 

Jean-Marc Parisis nous parle avec beauté d’une relation pure entre un homme et une femme qui se sont trouvés. Ava était sans conteste la femme de sa vie. Il a tout partagé avec elle, s’est offert, puis a perdu. La vie nous joue parfois des tours... Il est des rencontres qui vous changent et puis une question reste « comment se fait-il qu’il pût y avoir quelque chose puis plus rien ? »...

 

Ce roman pudique et tellement juste est un éloge à l’amour, à l’insouciance des années estudiantines aux « moquettes chauves », aux relations qui s’étalent sur la vie, qui parfois s’émiettent mais qui gardent leur essence en vous.

 

Difficile d’évoquer longuement ce très beau roman si charmant aux réflexions fortes. Il ne vous reste plus qu’à vous plonger dans un roman qui restera quelques temps dans vos pensées.

Tag(s) : #J'ai adoré...

Partager cet article

Repost 0