Au printemps 1986, en pleine Perestroïka, un diplomate mexicain en poste à Prague est invité, en tant qu’écrivain, par quelques uns de ses confrères des lettres géorgiens à se rendre à Tbilissi, encore en URSS. Un affront pour les autorités centrales soviétiques qui préfèrent inviter le diplomate la semaine précédant sa très théorique visite en Géorgie. Le diplomate accepte, légèrement agacé de rentrer dans le jeu des dirigeants d’une URSS qui s’ouvre timidement, sans savoir s’il parviendra à rallier le pays voisin encore sous tutelle...

 

Sergio Pitol nous offre un voyage rocambolesque dans les dernières années de l’URSS et ses pays satellites à une période clef de l’histoire européenne. Par une très belle plume, il nous offre son expérience de diplomate et de voyageur, sa vision sur l’Histoire et sa grande culture des arts d’Europe de l’Est. Un roman écrit comme un journal, un carnet de voyage qui nous balade dans des pays aux cultures riches et à l’histoire mouvementée. Un beau livre qui plaira aux amoureux des arts de l’Est et à tous ceux qui souhaitent en découvrir une partie.

Tag(s) : #J'ai aimé...

Partager cet article

Repost 0