Ray Beam est LA rockstar... Mais depuis son dernier album il y a déjà quelques années, Ray est à sec. Plus aucune inspiration et le monde qu'il s'est construit comme forteresse n'arrange rien. Les caprices de star, les angoisses, les dopants l'enferment un peu plus dans un univers vide. Mais la rencontre avec Lily lui redonne goût à la création et le remet sur les rails. Au plus grand bonheur de ses fans...


Une histoire qui paraît bien simple à résumer et qui pourtant est beaucoup plus complexe. Derniers rappels met en scène six personnages, Ray la rockstar, Lily l'intérimaire de la maison de disque, Nick un faussaire des autographes, Phoebe à la recherche de son père, Steve un informaticien perturbé, et Caprice une serveuse attachante. Ces six là n'ont rien de véritablement en commun et pourtant tandis que l'angoisse monte progressivement, on se doute que le hasard les conduira à une rencontre inéluctable.


Des dessins noir et blanc agréables et un scénario « puzzle » bien conçu sont les clefs de la réussite de cette bande dessinée. Il nous tarde dès le début de découvrir comment les personnages vont se rencontrer et surtout... à quel prix. Malgré une fin bien conçu, j'avoue avoir légèrement été déçu. D'après mes échos, « De mal en pis » était remarquable... sans doute l'un de mes prochains rendez-vous !

Tag(s) : #J'ai adoré...

Partager cet article

Repost 0