Ce Roméo là est un chauffeur de taxi de Copenhague, d'origine iranienne, coincé entre des traditions familiales oppressantes et les libertés offertes par les pays occidentaux. Cette Juliette là est thésarde en médecine légale, a un père haut responsable du parti nationaliste et un frère, Thybald, profondément raciste. Leur Vérone, c'est Copenhague et leur rencontre se fera par le plus grand des hasards, lorsque Juliette aura la bonne idée d'oublier son sac dans le taxi de Roméo. Une histoire naît contre deux familles, deux milieux. La suite, passionnelle et violente, vous la devinez...

Merete Pryds Helle réécrit l'oeuvre de Shakespeare pour la transposer quelques siècles plus tard dans le Danemark des caricatures, de l'intégration et du nationalisme. Preuve s'il en fallait que si les siècles passent, l'amour, lui, ne prend pas une ride ! Un court roman agréable à l'univers fort et à l'écriture efficace, mais qui se lit trop vite et dont j'attendais plus. Un peu plus de profondeur dans les personnages, un peu moins de fleurs bleues, un peu plus de temps pour s'ancrer dans l'histoire...

L'avis plus enthousiaste de Clarabel

Tag(s) : #J'ai aimé...

Partager cet article

Repost 0