Au hasard d’une petite balade en librairie, je suis tombé sur ce court roman de Domenico Campana qui semblait me faire de l’œil (le roman, pas Domenico...). Quand le hasard s’en mêle…

Dans la Sicile de la fin des années 30, Rosalita et Vincenzo jeune couple modeste et sans enfant des quartiers populaires de Palerme reçoit un télégramme qui comme de bien entendu va bouleverser leur vie. Le prince d’Acquafurata vient de rendre l’âme et leur lègue son palais, un vieux domestique proche de la sénilité et tout l’argent nécessaire pour subvenir aux besoins de leur nouvelle vie. Une unique obligation : vivre au palais. Ce jeune couple intègre alors les fastes de l’aristocratie sicilienne sans en mesurer les contreparties… Une mise dangereuse où le domestique ne restera pas simple arbitre.

Un bon petit roman proche de la fable et du huis clos où la manipulation et la folie se marient à merveille pour mieux nous entraîner avec eux. Tout ce que j’aime !

Tag(s) : #J'ai aimé...

Partager cet article

Repost 0