A la suite du « Sultan de Palerme », Ali Tariq choisit de mettre en scène un nouveau personnage clef de l’Islam médiéval. Le roman commence lorsque Salah al-Din, Saladin pour les Occidentaux, choisit un érudit juif, Ibn Yakoub, pour immortaliser le récit de sa vie et de ses conquêtes. Nous traversons ainsi avec lui les pays d’Islam passant du Caire à Damas sans oublier Jérusalem, ville symbole qu’il reprend aux Croisés, en 1187. L’homme de lettres, choisi pour établir l’histoire officielle, passe alors de longues heures à écouter le Sultan et entre dans le cercle intime du pouvoir où se mèlent grande et petite histoire, intrigues du sérail et secrets du Harem, ... Ibn Yakoub en confrontant le récit de Saladin à celui de ses proches, fidèles compagnons ou concubines rédige ainsi la somme que le conquérant de l’Islam attendait. C’est cette somme qui nous est proposée.


Tariq Ali nous conduit dans un roman historique fleuve et parvient habilement à retracer la vie quotidienne d'un homme dont on sait peu de choses. Il mêle l’Histoire au romanesque et parvient à combler les vides que les historiens ne peuvent renflouer. Comme Yasmina Khadra, mais dans un autre genre littéraire, Tariq Ali avec ce deuxième titre de son « Quintet de l’Islam » et après « Le Sultan de Palerme » montre l’Islam sous un autre jour, médiéval celui là, où ses fidèles côtoient Juifs et Chrétiens, s’aiment malgré leur sexe, ou encore pratique « le vol des anges » ;-) Un roman agréable malgré quelques longueurs mais qui plaira aux aficionados du genre...

De mon côté, j’ai toujours du mal à entrer dans un roman historique, toujours à la recherche du vrai et du faux, alors qu’il suffirait juste de se laisser porter, me direz-vous. Mais Tariq Ali ne facilite pas la chose, sans doute pour rendre accessible son roman, en usant de tout petits anachronismes : système de mesure anglais, datation occidentale... Autant de petits détails qui ne gêneront pas la majorité des lecteurs mais m’ont tout suite replongé dans mes névroses ! Tariq Ali livre un roman plaisant, qui aura eu au moins l’avantage de me donner envie de rouvrir mes livres d’histoire... Retour aux sources... Chasser le naturel...

Tag(s) : #J'ai aimé...

Partager cet article

Repost 0