guibert.jpgLa guerre d’Alan est le récit mis en images par Emmanuel Guibert, d’Alan Ingram Cope sur la libération le l’Europe par les Américains en 1945. Emmanuel Guibert à qui l’on doit notamment la série « Le Photographe », met ses dessins épurés au service d’un témoignage original sur la seconde Guerre mondiale. Ne vous attendez pas alors à découvrir le débarquement de Normandie façon soldat Ryan, ou l’offensive des Ardennes vue de l’intérieur, puisque ce brave Alan Cope n’a quasiment pas combattu. Il doit d’ailleurs son unique décoration à la chute d’une échelle... Pourtant son parcours et le récit n’en demeurent pas moins très intéressants. On suit à travers une Europe fraîchement libérée un jeune Américain de 20 ans au sein d’une armée à la poursuite des Allemands, de la Normandie jusqu’en Tchécoslovaquie, point de rencontre avec les Russes. guibert2.jpg

En parcourant cette bande dessinée, née d’une amitié entre deux hommes de générations différentes, Guibert et Cope, on revit sans difficulté les longues heures de conversations guidées par la mémoire du soldat. On se sent transporté dans le jardin de Cope un verre à la main, à l’écouter... Je vous en remets un ?
Tag(s) : #J'ai aimé...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :