vallejo.jpgC’est avec François Vallejo et ses grands hommes que j’ai décidé d’achever mes vacances... Et avec un nouveau voyage à la clef. 

Un programme des plus intéressants, puisque c’est pour l’Italie et en compagnie de Diderot, Rousseau, Grimm et leur valet Lambert que je me suis engagé sur les chemins escarpés et remplis d’embûches de la deuxième moitié du XVIIIème siècle.
 
C’est l'impertinent Lambert – aïeul du Lambert de "Ouest" – qui nous sert de guide et veut nous convaincre que ce voyage entre ces trois hommes a bien eu lieu. La vie de ce valet éduqué à la petite école se trouve bouleversée du jour où sa maîtresse, la marquise d’Epinay, lui confie la mission de servir et protéger durant leur Grand Tour, son amant, Grimm, ainsi que ses deux philosophes de compagnons. Comment un homme comme lui, au service des plus grands, peut il être commandé auprès de trois bourgeois lettrés sans sou et sans marque de noblesse ? Dévoué à sa maîtresse et ainsi forcé, il part sur les routes avec inquiétude et regrets accompagner ces révolutionnaires et subir un foule d’aventures en terre italienne.
 
Avec beaucoup d’humour, François Vallejo imagine le voyage et les débats animés - autour de la religion, la condition de l'Homme, ou encore de la musique - de ces quatre hommes de leur temps, à la frontière de deux mondes. Le style, qui peut sembler un peu trop chargé à certains, est identique à celui de « Ouest » et pour ma part m'a conquis une nouvelle fois dès les premiers mots. Un véritable plaisir de lecture, idéal pour finir mon été et préparer la rentrée littéraire !
Tag(s) : #J'ai adoré...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :