Orme.jpgVoici un manga japonais du célèbre Jirô Taniguchi ("Quartier lointain", "Journal de mon père") qui a choisi d’illustrer des nouvelles du non moins célèbre Ryuichiro Utsumi – non je n'ai pas fait de fautes d'orthographe et bon d’accord, j’avoue que lui je ne le connaissais pas. Ce recueil contient huit nouvelles et met en scène des moments clefs et de réflexions qui jalonnent nos vies à tous. On y retrouve des enfants au sentiment d’abandon, une femme française confrontée à la mort de son mari japonais et à la culture d'un pays qu'elle voudrait intégrer, un père qui s’est éloigné de sa fille et la redécouvre 20 ans plus tard, ou encore une grand-mère qui rencontre l’amour pour la première fois. Autant de personnages confrontés à leurs angoisses, leurs erreurs et leurs peines, mais en réflexion et à la recherche d'une paix intérieure. Ces tranches de vies sont servies par des dessins tout simplement remarquables et humains – remplis de gentillesse comme le précise le postfacier (Ushio Yoshikawa). Les personnages n'en sont que plus attachants.
 
On découvre ici, à travers ce manga quelques traits marquant de la société nippone comme le poids des traditions et de la coutume, la place des personnes âgées, les liens qui unissent les générations, ou encore l’éducation des plus jeunes. Une magnifique balade au cœur de l’archipel et d'une société que nous avons parfois du mal à comprendre et à laquelle nous collons parfois quelques clichés. Un recueil plein de tendresse, à découvrir.
Tag(s) : #J'ai adoré...

Partager cet article

Repost 0